Organisée conjointement par l'Organisation Mondiale du Tourisme et le gouvernement français du 11 au 13 septembre 2013 - île de La Réunion


Le tourisme est l’une des principales activités économiques dans les îles. Il constitue donc pour ces destinations une source essentielle de possibilités d’emplois, de moyens d’existence et de croissance solidaire. Pour les Petits États Insulaires en Développement (PEID), le tourisme international est particulièrement important car il y draine de grands volumes de devises. Par contre, il implique aussi certaines fragilités sociales, économiques et environnementales. 

 

La Conférence a abordé une vaste gamme de sujets pertinents pour les destinations insulaires sous l’angle de la compétitivité et de la durabilité, en identifiant des défis et des vulnérabilités spécifiques ainsi que des exemples d’actions judicieuses. Elle a permis aussi de partager avec la communauté internationale, composée de hauts fonctionnaires ministériels et d’experts, les dernières connaissances et leçons tirées du tourisme dans les PEID et d’autres îles. Elle a permis de mesurer les progrès des efforts internationaux consentis pour étayer le développement durable du tourisme en tenant compte de la situation particulière de ces territoires.

ORGANISATION MONDIALE DU TOURISME

Plus d’informations sur notre site webhttp://www.reunion.fr/modules/toutes-les-actualites/actualites-details/detail/conference-sur-le-developpement-durable-du-tourisme-des-iles.html?no_cache=1http://www.reunion.fr/modules/toutes-les-actualites/actualites-details/detail/conference-sur-le-developpement-durable-du-tourisme-des-iles.html?no_cache=1shapeimage_1_link_0
http://www.reunion.fr/modules/toutes-les-actualites/actualites-details/detail/conference-sur-le-developpement-durable-du-tourisme-des-iles.html?no_cache=1
AccueilIRTmag.htmlQui_sommes_nous.htmlshapeimage_3_link_0

En conclusion, plusieurs points ont été évoqués pendant ces 2 jours :

- Le développement  touristique,

- L’importance des initiatives régionales,

- L’impact du changement climatique,

- L’importance du tourisme pour les îles où il est parfois la seule source de devises et de contribution à l’économie locale,

- Le tourisme est en développement dans le monde entier et les îles connaissent un vif succès,

 

Le développement durable comme garantie d’un tourisme respectueux et vertueux.

La valorisation du patrimoine culturel et naturel est un des objectifs de la stratégie de l’OMT

Ainsi, les enjeux essentiels du développement durable devront-ils profiter aux communautés insulaires qui sont souvent isolées et vulnérables. Les îles sont uniques et bénéficient donc de véritables atouts différenciants, il s’agit de conserver leurs ressources naturelles et d’être particulièrement vigilant sur les problèmes de déchets.

Le développement durable passe également par une meilleure intégration de l’environnement et de ses spécificités, et donc des initiatives locales plus à même d’intégrer des enjeux propres à l’île.

Il est donc nécessaire de renforcer les capacités locales à développer des énergies durables. Vu l’importance du tourisme dans les îles, cette conférence va permettre aux Nations Unies et aux gouvernements de prendre en compte le rôle du tourisme dans les politiques. 


En tant qu’institution spécialisée du système des Nations Unies, l’Organisation Mondiale du Tourisme a lancé, aux côtés de plusieurs partenaires, des  initiatives allant de la réduction de la pauvreté à la reprise économique en passant par le changement climatique, la biodiversité et l’écotourisme pour mettre en lumière le rôle du tourisme dans le développement durable en général et dans la satisfaction des besoins spéciaux des PEID en particulier.


C’est dans ce cadre qu’elle a élaboré et distribué un rapport intitulé ‘Défis et opportunités du tourisme dans les Petits États Insulaires en Développement’, lancé à l’occasion de la Conférence de Rio+20.

Cette conférence internationale a contribué à consolider le développement du tourisme dans les îles.


L’industrie touristique constitue en effet l’une des promesses les plus sérieuses de croissance et de développement économiques à condition de la planifier et de la gérer conformément aux principes de la durabilité. Les conclusions de la Conférence orienteront les administrations nationales du tourisme et les destinations concernées, ainsi que la communauté internationale, en alimentant les débats de la troisième conférence internationale sur les PEID qui devrait se tenir en septembre 2014 à Samoa et s’inscrire, tel que souhaité par l’ONU, dans le cadre du suivi de la Conférence de Rio+20.

Luigi Cabrini, Directeur Conseiller du Secrétaire général sur le développement durable de l’Organisation Mondiale du Tourisme a clôturé le cycle de conférences le 12 septembre au soir.

Les enjeux fondamentaux de la conférence ont été :  

Le tourisme doit faire partie du développement durable et le patrimoine culturel est un enjeu important pour celui-ci,

- Le développement durable doit être planifié, les partenariats doivent être promus comme le montre l’exemple des Îles Vanille dans l’océan Indien,

- La connectivité des îles doit être envisagée comme un élément de succès.

Edition d’octobre 2013